• hebergement d'image


    1 commentaire
  • C'était une matinée chargée, environ 8h30,

    Quand un homme d'un certain âge,

    Dans les 80 ans, est arrivé pour faire enlever

    Les points de suture de son pouce.

    Il dit qu'il était pressé car il avait un rendez-vous à 9h00.

     

    J'ai pris ses coordonnées et lui dit de s'asseoir

    Sachant que ça prendrait plus d'une heure

    Avant que quelqu'un ne puisse s'occuper de lui.

    Je le voyais regarder sa montre et j'ai décidé

    Puisque je n'étais pas occupée avec un autre patient,

    De regarder sa blessure.

     

    En l'examinant, j'ai vu que ça cicatrisait bien,

    Alors j'ai parlé à un des docteurs,

    J’ai pris le nécessaire pour enlever ses points de suture

    Et soulager sa blessure.

     

    Pendant que je m'occupais de sa blessure,

    Je lui ai demandé s'il avait rendez-vous

    Avec un autre médecin ce matin, puisqu'il était pressé.

     

    L'homme me dit que non, qu'il devait aller

    Dans une maison de retraite pour déjeuner avec sa femme.

     

    Je me suis informé de sa santé.

    Il m'a dit qu'elle était là depuis un certain temps

    Et qu'elle était atteinte de la maladie d'Alzheimer.

    Comme nous parlions, je lui ai demandé si elle serait contrariée s'il était en retard.

    Il a répondu qu'elle ne savait plus qui il était,

    Qu’elle ne le reconnaissait plus depuis 5 ans.

     

    J'étais surprise et lui ai demandé :

    ''Et vous y allez encore tous les matins,

    Même si elle ne sait plus qui vous êtes ?''

     

    Il souriait en me tapotant la main et dit :

    ''Elle ne me reconnaît pas, mais moi,

    Je sais encore qui elle est.''

     

    J'ai dû retenir mes larmes quand il est parti,

    J’avais la chair de poule

    Et je pensais, que c'était le genre d'amour

    Que je voulais dans ma vie.

     

    Le vrai amour, ni physique ni romantique ;

    Le vrai amour est l'acceptation de tout ce qui est,

     

    A été, sera et ne sera plus.

     

    Avec toutes les blagues et le plaisir que sont les e-mails,

    Quelque fois il y en a un qui apparaît

    Contenant un message important.

    Celui-ci, j'ai pensé le partager avec vous tous. (Auteur inconnu)

     

    Les gens les plus heureux n'ont pas nécessairement

    Le meilleur de tout,

    Ils s'organisent du mieux qu'ils peuvent avec ce qu'ils ont.

    J'espère que vous partagerez ceci avec les gens

    Qui se soucient des autres comme je l'ai fait.

    La vie n'est pas d'échapper à la tempête,

    Mais de danser sous la pluie.

     

    Trouvé sur le mur Facebook d'une amie mais que je trouve si beau si émouvant que je voulais le partager avec vous 

    LadyLisbeth

    1497453_10201417832754852_530379398_n


    2 commentaires
  • A MEDITER

    Trouvé sur le mur de mes ami(e)s Facebook

    Je trouve cela tellement véridique qu’un partage s’impose

    Bonne lecture

    Votre Amie Lisbeth

     

    Il était une fois, une île ou tous les différents sentiments vivaient : le Bonheur, la Tristesse, le Savoir, ainsi que tous les autres, l'Amour y compris.

    Un jour on annonça aux sentiments que l'île allait couler.

    Ils préparèrent donc tous leurs bateaux et partirent.

    Seul l'Amour resta.

    L'Amour voulait rester jusqu'au dernier moment.

    Quand l'ile fut sur le point de sombrer, l'Amour décida d'appeler à l'aide.

    La Richesse passait à côté de l'Amour dans un luxueux bateau.

    L'Amour lui dit, "Richesse, peux-tu m'emmener?"

    "Non car il y a beaucoup d'argent et d'or sur mon bateau. Je n'ai pas de place pour toi."

    L'Amour décida alors de demander à l'Orgueil, qui passait aussi dans un magnifique vaisseau, "Orgueil, aide-moi je t'en prie !"

    "Je ne puis t'aider, Amour. Tu es tout mouillé et tu pourrais endommager mon bateau."

    La Tristesse étant à côté, l'Amour lui demanda, "Tristesse, laisse-moi venir avec toi."

    "Oh... Amour, je suis tellement triste que j'ai besoin d'être seule !"

    Le Bonheur passa aussi à côté de l'Amour, mais il était si heureux qu'il n'entendît même pas l'Amour l'appeler !

    Soudain, une voix dit, "Viens Amour, je te prends avec moi."

    C'était un vieillard qui avait parlé.

    L'Amour se sentit si reconnaissant et plein de joie qu'il en oublia de demander son nom au vieillard. Lorsqu'ils arrivèrent sur la terre ferme, le vieillard s'en alla.

    L'Amour réalisa combien il lui devait et demanda au Savoir

    "Qui m'a aidé ?"

    "C'était le Temps" répondit le Savoir.

    "Le Temps ?" s'interrogea l'Amour.

    "Mais pourquoi le Temps m'a-t-il aidé ?"

    Le Savoir, sourit plein de sagesse, et répondit :

    "C'est parce que Seul le Temps est capable de comprendre combien l'Amour est important dans la Vie."

     

     

     

    sdatl0ki


    votre commentaire
  •  

     

     

     

    L'histoire du petit Kanard

     

    Un petit Kanard, sans sa Kouette, traversait une petite rivière.. 

    Kordialement, il laissa passer une petite Kanette 

     

    Ke se passe t il donK 

     L'histoire du petit Kanard

    Petite Kanette se prend les pattes dans le Koin de la rive… 

     

    Tout Kontent de pouvoir l’aider 

     

    Notre petit Kanard s’élance à son seKours 

     

    L’entourant déliKatement entre ses ailes. 

     

    Petit Kanard devient tout chose… 

     

    Petite Kanette lui fait de l’effet 

     

    Et voilà nos deux petits Kanards amoureux 

     

    l'histoire du petit Kanard et oui avec un K

     

    Kupidon a lancer sa flèche

      

    Oui je sais il y a plein de fautes 

     

    Mais K’est ce Ke vous Kroyez 

     

    Le K c’est pas facile  

     

      

    On ne m’en tiendra pas rigueur  

     

    Le K était à l’honneur 

     

     pour l'abécedaire des Nuls

    Thematiser la lettre K pas si simple

     

    En espérant que cela vous plaise 

     l'histoire du petit Kanard et oui avec un K

    Votre amie Lisbeth 

     

     

      

     

    Et si vous voulez participer 

     

    Et bien Suivre simplement ce lien 

     

    http://annuairepourlesnuls.fr/ 

     

    Vous serez toujours les bienvenus 

     

     

     

     


    votre commentaire
  • La confiance

     

     

     

     

     

     

    Quand la confiance est rompue, on se méfie de tout....

     

     

    Les yeux peuvent se fermer pour ne pas voir,

    Mais le cœur lui sait tout....

     

     

    On fait semblant de ne pas comprendre

    Et pourtant tout est clair....

     

     

    Il suffit d'ouvrir les yeux et de voir la réalité en face...

     

     

    Mais parfois on préfère les fermer et continuer de rêver,

    Jusqu’à ce que l'on trébuche...

     

     

    Parce qu'on trébuche toujours dans ces cas là

    .On ne peut pas vivre les yeux fermés,

    Tout se sait d'une manière ou d'une autre...

     

     

    L'essentiel est de ne pas trop attendre

    Pour voir les choses en face,

    Pour ne pas tomber de trop haut,

    Pour pouvoir vite se relever

    Pour une nouvelle histoire,

    Avec de nouvelles personnes qui elles seront sincères,

    Ne nous trahiront pas, et qui nous mériteront.

     

     

    Texte trouvé sur le Net

     

     

      


    votre commentaire
  • encore de nouvelles créations

    encore de nouvelles créations

     

    encore de nouvelles créations

     


    votre commentaire