• Tristesse


    votre commentaire
  • Ca y est !!!

     hebergeur image

    Les vacances d’été ont débuté le 1er weekend de juin.

    Les 1er départs ont déjà eu lieu !!!

    Mais aussi les 1ers abandons !!!

    Nos amis à quatre pattes nous dérangent ils autant

    Pour les laisser attachés à un arbre

    Sur une aire d’autoroute, dans un bois, un village

    Lâchement abandonnés par les maîtres

    En qui ils avaient entièrement confiance…

    hebergeur image

    Ne pouvons-nous pas leur trouver une petite place

    Dans la voiture, dans le bungalow,

    Sur notre lieu de vacances !

    hebergeur image

    Il n’y a aucune loi qui nous interdit

    D’emmener nos compagnons avec nous

    Sur notre lieu de vacances,

    Dans une location saisonnière -  voir article : http://lisbeth16.vefblog.net/124.html#Une_info__que_nous_ne_connaissons_pas_forcement

    Un animal n’est pas un jouet,

    Une peluche que nous pouvons jeter,

    Se débarrasser quand cela devient encombrant,

    Un petit chiot, un chaton,

    Une vraie boule de poils,

    C’est si mignon petit

    Mais cela grandit

    Il faut y penser avant de prendre l’animal,

    Surtout si c’est pour le jeter ensuite …

     hebergeur image

    Alors même si c’est les vacances,

    Des solutions existent pour votre animal de compagnie

    Et la plus simple bien sur

    C’est de le prendre avec vous,

    Avec un peu d’organisation,

     

    Les vacances seront bénéfiques pour tous ….

    By Lisbeth


    1 commentaire
  • Bienvenue

     

    hebergement d'image

     

     

     


    2 commentaires
  •  

    L'ange

    Et puis après, voici un ange,
    Un ange en blanc, un ange en bleu,
    Avec sa bouche et ses deux yeux,
    Et puis après voici un ange,

    Avec sa longue robe à manches,
    Son réseau d'or pour ses cheveux,
    Et ses ailes pliées en deux,
    Et puis ainsi voici un ange,

    Et puis aussi étant dimanche,
    Voici d'abord que doucement
    Il marche dans le ciel en long
    Et puis aussi étant dimanche,

    Voici qu'avec ses mains il prie
    Pour les enfants dans les prairies,
    Et qu'avec ses yeux il regarde
    Ceux de plus près qu'il faut qu'il garde ;

    Et tout alors étant en paix
    Chez les hommes et dans la vie,
    Au monde ainsi de son souhait,
    Voici qu'avec sa bouche il rit.

     

    Max Elskamp (1862-1931)

     

     

     


    votre commentaire